Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Virginie Maillard

A Saint-Maur

Trois mères créent une maternelle bilingue privée


Virginie Maillard
| 27.08.2008

(Crédit photo : LP/ Virginie Maillard)
 
 

TROIS MÈRES ont fait naître le projet : une maternelle bilingue français-anglais appelée School Time, situé au 41, avenue Henri-Martin à Saint-Maur-des-Fossés. Tous les cours sont donnés en anglais par des professeurs anglophones. Dès le 2 septembre, 25 élèves âgés de 2 à 5 ans venant de tout le Val-de-Marne intégreront cette nouvelle maternelle d’une superficie de 450 m 2 sur trois étages.

Les maîtresses suivent le programme de l’Education nationale, mais School Time est hors contrat avec l’Etat. « Ce n’est pas notre objectif, affirme Ruth Dury, directrice anglophone et l’une des mères à l’origine du projet. Nous voulons être libres dans notre enseignement. » L’effectif total ne dépassera pas 50 bambins. « Nous limitons à 15 le nombre d’enfants par classe pour que notre structure reste familiale. »

Mi-2007, l’idée de School Time est mûre. Mais il faut des locaux. « Mon père possédait ces bâtiments vides, raconte Betty Dos Reis, une des trois fondatrices. Les locaux appartiennent à sa holding. Il a entrepris les travaux à sa charge. Et nous avons convenu d’un loyer assez bas les premières années, le temps de nous lancer. » Se lancer… De nombreuses familles attendaient l’ouverture de cette structure depuis longtemps, comme Sharon Curtet, maman anglophone. Deux raisons l’ont poussée à inscrire sa fille, Julia, 2 ans, à School Time. « Déjà, les cours sont en anglais. De plus, les enfants ne seront jamais plus de 15 par classe. C’est primordial. » Pour Caroline Castets, francophone, mère d’une petite Ambre, 3 ans, les motivations sont les mêmes avec un détail en plus. « Avec mon mari, nous recherchions une école peu commune. Ici c’est génial, Ambre va pratiquer le yoga, apprendre les échecs, le chinois et plein d’autres activités qui vont l’éveiller. De plus, l’anglais c’est incontournable ! »

Horaires flexibles

Un autre avantage pour ces femmes cadres supérieures, les sont horaires flexibles. Les bambins sont amenés le matin entre 8 h 30 et 9 heures. Le soir, ils sont gardés jusqu’à 18 h 30. Toutefois, ces services ont un coût : 840 € (garderie, cantine et frais scolaires) mensuels sur neuf mois. « En fait, ce n’est pas plus cher que d’avoir une assistante maternelle », précise Caroline Castets.

La mairie, qui n’a donné aucune subvention, est satisfaite de ce projet. « C’est une bonne initiative qu’on ne peut qu’encourager car le projet répond aux attentes des familles », lance l’adjoint au maire à l’enseignement, Jean-François Le Helloco. En attendant la rentrée, Ambre a déjà dit à son père : « Je veux aller à l’école où il y a la classe jaune. » Une petite qui ne va pas pleurer à la rentrée.

Le Parisien

Commenter cet article