Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Virginie Maillard

 
Franck Frégosi, chercheur au CNRS
« C’est une énième tentative »

 

« Un projet parmi d’autres », c’est ce que martèle Franck Frégosi, chercheur au CNRS. Spécialiste de l’Islam, ce chercheur reste sceptique sur  la laïcité de l’Institut Avicenne.
Toutefois, il fait partie du Conseil Scientifique de l’établissement. Il sera donc chargé, avec d’autres spécialistes, de déterminer le contenu du programme d’études.

Que pensez-vous de l’ouverture de l’Institut d’Avicenne ?

Franck Frégosi : « C’est une énième tentative ! Il existe déjà la même chose à Saint-Ouen ou dans la Nièvre. Le projet reste orienté vers la pensée islamique. Toutefois, pour le moment, on ne peut pas juger. Nous n’avons aucun recul. Malgré tout c’est une idée intéressante. Plus il y aura d’initiative et mieux c’est. »

Mohamed Béchari défend l’idée que cet Institut est laïc. Qu’en pensez-vous ?
F.F. : « Déjà, aujourd’hui, le mot laïc est utilisé à toutes les sauces ! Par ailleurs, Avicenne* ce n’est pas neutre. L’Institut va dispenser des matières religieuses. Je ne pense pas que l’établissement puisse se prétendre sans convictions religieuses. »

Quelle formation proposez-vous pour les cadres religieux musulmans ?
F.F. : « En introduction, rappelons que moins de 20% des Imams ont la nationalité française. Et la plupart d’entre eux, venus de Turquie et d’Algérie, ne parlent pas français. Pour stopper ces « flux d’importation » on pourrait développer un enseignement supérieur musulman. Le statut de ces établissements d’enseignement supérieur peut être public, à l’image des filières théologiques de l’Université Marc Bloch à Strasbourg, ou privé, comme l’institut catholique de Paris ou encore l’institut protestant de Paris. Leur formation initiale ou continue, devra privilégier le pluralisme théologique. Cette formation pourrait se faire par le biais de partenariats avec les grandes universités étrangères musulmanes. Un cursus complémentaire permettrait aux imams en poste de se familiariser avec les usages français. »

Propos recueillis par Virginie Maillard


* : Avicenne était un médecin, philosophe, poète, homme d’Etat musulman du
X-XIème  siècle. Précurseur de l’Humanisme, il a inspiré de nombreux penseurs chrétiens. Son approche du religieux était relativement moderne et empreinte de tolérance.

Follow virginiemaillar on Twitter

Commenter cet article