Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Virginie Maillard

arte-logo.pngLe journalisme va mal !

Presse écrite, radio, télévision et maintenant Internet, les médias quelqu'ils soient sont en pleine mutations. Toute la profession en est consciente mais comment fait-on pour pallier à cette crise ?

Mardi 9 février, ARTE diffuse un reportage où les plus grands ténors du journalisme se sont donnés rendez-vous. D’Arlette Chabot (France 2) à David Pujadas (France 2) en passant par Edwy Plenel (Mediapart), Éric Fottorino (Le Monde), Franz-Olivier Giesbert, (Le Point) Jean-Pierre Elkabbach (Europe 1), Philippe Val (Charlie Hebdo) et Axel Ganz, (Patron de presse) chacun pousse un coup de gueule face caméra.

Dictature de l’émotion, confusion entre information et divertissement, manque de moyens, nouveaux défis imposés par le Web,… : ils dénoncent les excès et s’inquiètent d’un journalisme qui va mal, mettant en danger la démocratie. À l’heure de l’info disponible à tout moment, du bruit médiatique, du people, de la presse gratuite, de la victimisation, ils disent ce qu’ils ont sur le cœur et reconnaissent aussi leurs erreurs.

Ce petit discours venant de grands ténors est bien beau, mais si eux ne peuvent pas agir, qui pourra le faire ? Ca fait des années que le discours est le même : "Il faut revenir aux fondamentaux !" OK. En tant que jeune journaliste, j'essaie toujours de ne pas confondre les faits avec mes sentiments, les discours avec les idées reçues. Je trie, je hiérarchise ce qu'on me dit et surtout, je vérifie. Mais lorsque vous avez votre rédacteur en chef ou bien votre patron, qui pourrait être l'un de ces huit journalistes en colère, qui vous dit : "Attend, ton idée de faire un reportage sur ce sujet, elle est bien, mais elle ne fait pas vendre. Ce n'est pas avec ça qu'on va faire de l'audimat ! Tu veux pas fouiller un peu et trouver quelque chose de plus  choc ? "

Est-ce vraiment de leur faute ? Oui et non. Ils ont surement leur conviction, leur envie de changer mais si seulement un journal, une radio ou bien une chaine de télévision change et les autres continuent dans la même lignée, c'est le courageux qui coulera...

Le changement doit venir de toute la profession, de tous les journalistes. Chacun d'entre nous doit dire non. Doit se mettre, malgré le peu de temps ou le peu de moyen, à vérfier, analyser les infos ainsi que les paroles que l'on nous donne.

Journalistes, si nous voulons exercer notre métier dans les plus strictes règles : regroupons-nous pour enfin réintéresser nos lecteurs, spectateurs, auditeurs et internautes.


Documentaire sur Arte : Huit journalistes en colère.

Documentaire de Denis Jeambar, François Bordes et Stanislas Kraland
Coproduction : ARTE France, Doc en stock (France, 2009, 26mn)

Virginie Maillard

Follow virginiemaillar on Twitter

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article