Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Virginie Maillard

Michelangelo Pistoletto
Année 1, le paradis sur terre

L'art participatif selon l'italien Michelangelo Pistoletto.

L'artiste  intègre le visiteur dans l'oeuvre. Elle est à la fois unique et multiple.

Les oeuvres sont des miroirs où réside un personnage :  un balayeur dans une prison, une statut grecque, une fille qui prend une photo.

  FILLE PHOTO 2  PRISONNIER PRISONSTATUT GREC

 

Une fois postée devant le miroir, votre reflet fait partie de l'oeuvre. On est miniscule. Pourtant, au premier regard, les personnages sont de taille ordinaire.

L'oeuvre est participative, Michelangelo souhaite que chacun s'approprie l'oeuvre.

FILLE PHOTO MOISTATUT GREC MOIPRISON MOI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les miroirs sont installés un peu partout : Louvre médiéval, départements des Peintures, des Sculptures, des Antiquités orientales, des Antiquités grecques, étrusques et romaines. C'est aussi l'occasion de voir et revoir des tableaux merveilleux du Louvre comme ceux de Delacroix, de Vinci (La Joconde est dans cette partie du musée) ou Delaroche.

Virginie Maillard

Exposition Michelangelo Pistoletto
Année 1, le paradis sur terre

Art contemporain
du 25 Avril 2013 au 2 Septembre 2013

Voir l'expo au Louvre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LOUANCHI 15/08/2013 14:29







HARKIS LES CAMPS DE LA HONTE

lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news


En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de
Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du
village. A l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions
hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un
seul aujourd'hui se décide à parler.


35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser
le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.


Sur radio-alpes.net - Audio -France-Algérie : Le combat de
ma vie (2012-03-26 17:55:13) - Ecoutez: Hocine Louanchi
joint au téléphone...émotions et voile de censure levé ! Les Accords d'Evian n'effacent pas le passé, mais l'avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)
Interview du 26 mars 2012
sur radio-alpes.net